LA MUNICIPALITÉ
Quoi de neuf?
Carte du territoire St-Herménégilde
Album photos St-Herménégilde
Liens utiles St-Herménégilde

Historique St-Herménégilde

Village St-Herménégilde

Conseil de campagne…

La première séance du conseil de Saint-Herménégilde eut lieu à l’école du village, le 29 juin 1902. Les frais de cette érection en municipalité s’élevèrent à la jolie somme de 542,10 $. Les préoccupations d’un conseil de paroisse ne varient alors guère : ouverture et verbalisation de nouveaux chemins, entretien des chemins déjà ouverts, cours d’eau et ponceaux, ainsi que l’octroi de licences d’hôtel.

 

Conseil de village

Le 6 mars 1918, la municipalité du village fut érigée par proclamation et la formation du premier conseil eut lieu le 30 avril suivant. Cette séparation d’avec le conseil de la campagne ne se fit pas sans quelques frottements. L’enfant nouveau-né ne voulait pas dévorer sa mère, mais faisait valoir tous ses droits. En définitive, la municipalité de la campagne gardait l’outillage propre à faire le macadam et le village héritait de la salle dite hôtel de ville.

 

La nouvelle municipalité

La fusion des deux municipalités prend forme le 12 octobre 1985. Le conseil provisoire est formé des deux anciens conseils; les maires Jean-Marc Dupont et Gérard Duteau alternent chaque mois à la présidence du conseil, durant quatre mois. La formation du premier conseil pour la nouvelle municipalité de Saint-Herménégilde eut lieu le 6 avril 1986. M. Dupont y occupera le poste de maire jusqu’en 2003.

 

Paroisse de Saint-Herménégilde

La paroisse de Saint-Herménégilde

On confond souvent la fondation d’une municipalité avec celle de la paroisse qui, dans bien des cas, l’a précédée. À preuve, l’érection canonique de la paroisse de Saint-Herménégilde de Barford a été décrétée le 27 janvier 1890, soit plus d’une dizaine d’années avant sa consoeur municipale.

C’est au 4e curé de la paroisse, monsieur Daniel P. Picotte, que l’on doit la construction de la magnifique église de pierre qui occupe le cœur du village et fait la fierté des Mégiliens. Suivant les plans réalisés par l’architecte Jean-Baptiste Verret, l’entreprise fut confiée à messieurs Paquette et Godbout, de Saint-Hyacinthe, pour la somme de 14 800 $. La maçonnerie fut exécutée par monsieur André Bonin de Sherbrooke.

Source : Saint-Herménégilde 1898-1998.
Photo : Fondation du patrimoine religieux du Québec

 

Pour de plus amples informations et le plaisir de consulter de magnifiques photos de ce patrimoine religieux :

Patrimoine Religieux du diocèse de Sherbrooke

Inventaire des lieux de culture du Québec

 

Saint Herménégilde

Fils de Leuvigilde, roi des Visigoths d’Espagne, Herménégilde vécut dans les années 550. Arien de confession, il est converti à la religion catholique par sa jeune épouse, Indégonde, fille du roi de France, Sigebert.

Source : www.magnificat.ca/cal/fran/04-13.htm